© Mas de l’Oratoire Histoire du Mas Abords piscines Les jardins Une terre d’histoire Un monument Romain (répertorié) témoigne de l’importance d’une présence historique des lieux et dans les environs. En 1749 un petit oratoire a été bâti sur sa face nord permettant une halte sur le chemin de Compostelle qui passe à proximité du mas. Sur le terrain on trouve bon nombre de fragments de poterie du 1er siècle av J-C et de tuiles romaines. En 1823 des fouilles ont permis de mettre à jour un “dolium”. Il s'agissait d'un vase de très grande dimension, conservé par miracle : sa hauteur était de 3,10 m, sa circonférence au point le plus large de 4,35 m et de 2,75 m près du col, sa base était de 2,35 m. Contenance 1800 litres. Ce vase monumental devait être utilisé pour la conservation du vin ou le stockage des grains. Il fut exposé devant l'entrée de la Maison Carrée à Nîmes avec un 2ème dolium de 1400 litres. Dans les vignes attenantes des fondations de thermes ont été repérées mais pas encore fouillées. En 1966 dans le terrain voisin un agriculteur mit à jour un casque de bronze et un "umbo" (partie centrale du bouclier); ainsi qu’une tombe d’un guerrier gaulois qui était sûrement un chef. Cette sépulture daterait du deuxième quart de siècle avant l'ère chrétienne.